Les partenaires

Le partenariat du projet ACCESS’R, porté par Leader France, chef de file, repose sur une collaboration inter-réseaux inédite à double titre : non seulement elle regroupe des partenaires français et européens œuvrant dans le domaine du développement territorial en milieu rural et fortement engagés sur la thématique des services à la population, mais il s’appuie également sur différents échelons territoriaux.

Le projet compte 10 partenaires français et 6 partenaires européens :


Association Leader France (chef de file) : créée en 1997 à l’initiative de Groupes d’Action Locale, Leader France est le seul réseau dédié pour défendre les fondamentaux de LEADER et une gestion la plus efficiente possible du programme. Membre de nombreuses instances nationales et européennes, Leader France intervient pour relayer les difficultés des territoires, mais aussi pour valoriser leurs réussites.

Association Familles Rurales – Fédération départementale des Côtes d’Armor : association nationale reconnue d’utilité publique agissant en faveur des familles sur tout le territoire, en milieu rural et périurbain, Familles Rurales construit avec les familles des activités et services pour améliorer le cadre de vie des habitants en milieu rural. Parallèlement, le Mouvement s’assure que les besoins des familles sont entendus et leurs intérêts sauvegardés dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Association Minervois Corbières Méditerranée – GAL Est-Audois : créée le 16 février 2015 par 5 intercommunalités, l’association a pour objet de promouvoir le développement des communes rurales de l’Agglomération du Grand Narbonne, de l’agglomération de Carcassonne, de la Communauté de communes de la Région Lézignanaise Corbières Minervois, de la communauté de communes Corbières Salanque Méditerranée et de la Communauté de communes la Domitienne .

Nouvelles Ruralités est une association nationale pluraliste et indépendante dont l’objet est centré sur l’avenir des territoires ruraux. Elle rassemble des élus politiques et autant d’acteurs de la société civile, chefs d’entreprise, universitaires, chercheurs, professionnelles du développement local, responsables associatifs, citoyens. Elle travaille à renforcer la cohésion territoriale et sociale pour les citoyens qui y vivent ou qui veulent s’y installer, habiter, travailler, développer l’intelligence, l’innovation, la production des richesses et la solidarité.

Communauté de communes Beauce Val de Loire – GAL Val de Loire Chambord : territoire à dominante rurale s’étendant sur environ 52 000 ha, la CCBVL compte 30 communes pour environ 20 000 habitants et se trouve à l’origine de plusieurs initiatives en matière de projets d’accessibilité de services aux publics en milieu rural (MSAP itinérante, services de santé mobiles etc. )

Le Conseil départemental de la Gironde est l’assemblée délibérante du département français de la Gironde, collectivité territoriale décentralisée. Les actions du Conseil départemental impliquent le quotidien de tous les Girondins : l’aide sociale, mais aussi l’éducation et la jeunesse, la culture, auxquelles s’ajoutent des politiques volontaristes comme l’économie, la vie associative et la solidarité territoriale.

Parc Naturel Régional du Livradois Forez : gestionnaire d’un programme LEADER depuis 1991, le territoire s’est progressivement doté d’une capacité à travailler sur de nombreux sujets en mobilisant des partenariats larges et en mutualisant l’ingénierie et les services à des échelles supra communales, en donnant une priorité au soutien aux services portés par les communes et communautés de communes, et notamment aux services partagés, afin de conforter l’attractivité de ce territoire rural et d’accompagner l’accueil de nouvelles populations.

Pôle d’Equilibre du Pays de Saint Brieuc – GAL Pays de Saint-Brieuc : à travers des missions de coordination, d’animation et de mobilisation des acteurs, le Pays de Saint Brieuc est en charge de l’élaboration de projets de territoire qui visent à définir les conditions d’un développement économique, écologique, culturel et social, tout en diminuant les inégalités en termes d’équipement, selon que l’on se situe sur la frange urbaine, littorale ou rurale du territoire.

Le Réseau Rural de Mayotte est un réseau régional dont l’animation est assurée par le lycée agricole de Coconi, par délégation de l’autorité de gestion qui, à Mayotte, est l’Etat (et fonctionnellement, la DAAF). Les priorités d’actions du réseau sont de fédérer les acteurs autour de thématiques transversales et d’appuyer les porteurs de projet dans la méthodologie, la montée en compétences, la recherche de financements, le développement et la valorisation des projets en milieu rural.

Le Réseau Rural de Provence-Alpes Côtes d’Azur fédère l’ensemble des acteurs du développement rural de Provence-Alpes-Côte d’Azur (collectivités, associations, territoires de projet, chambres consulaires, laboratoires de recherche, etc.). Ce réseau mobilise plus de 2 000 contacts et plus de 800 membres actifs dans le but de faciliter les échanges d’expériences et d’idées, susciter l’émergence de projets et de coopérations et contribuer ainsi à la mise en œuvre du Programme de Développement Rural (PDR) du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) sur le territoire régional.

L’Association Nationale des GAL bulgares œuvre pour la protection des intérêts des GAL LEADER bulgares, visant principalement à arrêter les processus de dépopulation dans les zones rurales et à faire de l’approche CLLD un outil prioritaire pour le gouvernement et générer ainsi un volume de fonds plus important pour les actions à mener. Dans une optique de coopération et échanges de bonnes pratiques, l’association contracte régulièrement des partenariats au niveau national et européen.

Association Ruralité – Environnement – Développement : créée en 1980, l’association développe, à travers son réseau de membres et de partenaires en Europe, des échanges continus sur les politiques rurales et leur mise en œuvre, avec la double finalité d’une meilleure opérationnalité sur le terrain et d’un dialogue renforcé avec les institutions européennes. L’association vise la mise en place d’une politique européenne spécifique de développement des territoires ruraux, à travers la reconnaissance des territoires ruraux comme pôles de développement et d’innovation, et pas uniquement comme espaces naturels et agricoles.

La FNGAL – Fédération Nationale des Groupes d’Action Locale de Roumanie  est une organisation à but non lucratif créée en 2012, dont l’objectif est de représenter 173 GAL membres dans la Fédération (la Roumanie compte 239 GAL établis sur son territoire) dans les instances locales, nationales et européennes pour améliorer le cadre nécessaire au développement durable des territoires engagés dans les stratégies locales de développement LEADER.

Le Réseau Espagnol de Développement Rural est une organisation à but non lucratif
avec plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du développement local mené par des acteurs locaux. Formée de 180 groupes d’action locale et près d’une douzaine de réseaux régionaux, cette organisation couvre l’ensemble du territoire espagnol et a pour but de
promouvoir un modèle de développement rural intégral et durable et d’agir comme interlocuteur auprès des différentes administrations : communautaire, étatique et régionale.

Le Réseau National LEADER d’Estonie représente et protège les intérêts communs des groupes d’action locale, ainsi que la démarche LEADER en Estonie. Le réseau participe notamment aux discussions nationales et internationales sur les zones rurales et aux différents réseaux de coopération européenne sur des thématiques liées à la ruralité.

Le Réseau National LEADER de Hongrie contribue aux réflexions, échanges et débats sur les territoires ruraux et les politiques utiles à leur développement en Hongrie. Les principales missions du réseau sont de recueillir et diffuser des exemples de bonnes pratiques, soutenir les activités de coopération, développer et mettre en œuvre des programmes de formation et diffuser des informations concernant la mise en œuvre du plan de développement rural.